Fabricants

Newsletter

INTRODUCTION A LA PHILOSOPHIE VEDANTA

INTRODUCTION A LA PHILOSOPHIE VEDANTA


15,00 € TTC

10 pièces disponible

Ajouter à ma liste

INTRODUCTION A LA

PHILOSOPHIE VÉDANTA

par F. Max Muller

 

Le Védanta est l’expression la plus parfaite de la philosophie hindoue; il prédomine dans l’Inde moderne, et a devancé ou inspiré à maints égards la pensée européenne. L’évolutionisme et le monisme, sur quoi s’accordent la science et la métaphysique actuelles, l’idéalisme dont tous nos critiques célèbrent à l’envi la renaissance sont en effet les bases de cette doctrine. «L’on y trouve, selon l’expression de Mr Chevrillon, à la fois Spinoza, Hégel et Schopenhauer.» Bien plus, ce dernier a, de son propre aveu, puisé dans les Oupanishads quelques-uns de ses principes fondamentaux, et prédit l’influence considérable qu’exercerait sur l’Occident l’antique sagesse de l’Inde. Et de fait, comme le constatait naguère un éminent écrivain, les idées qu’elle a créées, repensées et développées par les grands philosophes allemands de ce siècle « ont pénétré par infiltration toutes les intelligences cultivées, et l’examen attentif de l’esprit contemporain nous révèle mille symptômes d’une régression lente vers le génie hindou.» Il nous a donc paru opportun et utile de faire connaître en France l’aperçu lumineux du védanta présenté à ses auditeurs d’Oxford par l’illustre savant qui, après avoir, en sa longue et laborieuse existence, approfondi les origines et le développement des croyances humaines, proclame celle-ci «la philosophie la plus sublime et la religion la plus satisfaisante.»

 

Né en 1823 Friedrich Max Müller était un philologue orientaliste allemand, l'un des fondateurs des études indiennes et de la mythologie comparée. Il vint en Angleterre pour étudier des documents indiens et il devait y vivre le restant de ses jours. Il devint professeur de philologie comparée à Oxford puis professeur de théologie comparée. Il analysait les mythologies comme des rationalisations de phénomènes naturels, les débuts primitifs de la science dans une perspective évolutionniste. Müller cherchait notamment à étudier dans les textes de la culture védique les fondements des cultures indo-européennes en général. Il prépara une édition critique des Rig-Véda qui lui prit près de 25 ans.

 

Panier  

(vide)

Réductions

Pas de promotion actuellement